Que cherchez-vous ?

Notre sélection des clips du mois [Part. 2] : Salut C’est Cool, Metronomy, Hot Chip…

Qu’est-ce qu’il fallait voir ce mois-ci ? On te présente notre dernière sélection de clips avant les vacances sur le thème de l’expérimental. Une seconde partie pleine de bizarreries 3D, de freaks chic, et geekeries en tout genre.

Salut C’est Cool – Voilà
Dessiné avec Martin Carolo

Certains crient au génie quand d’autres hurlent à l’arnaque. Notre seule certitude c’est que Salut C’est Cool est entré dans une nouvelle dimension avec leur album « Maison » co-produit par Jacques (qu’on avait chroniqué ici). Leur morceau « Voilà » est particulièrement représentatif d’une hybridation entre beat robuste et poésie tranquille, destinant leur univers aux pogos festivaliers autant qu’à une écoute chez soi. Quant à l’animation du clip, elle détourne un trait naïf pour parler de leur expérience de vie. Relax, les gars.

Leur album « Maison » est disponible sur Spotify.

Metronomy – Salted Caramel Ice Cream
Réalisé par Joseph Mount

Le retour de Metronomy est la bonne nouvelle de l’année. Attendu pour le 13 septembre, leur nouvel album devrait renouer avec la britpop des années 80 résolument dansante et délicieusement kitsch. Après avoir dévoilé le très rock « Lately », le lead singer du groupe Joseph Mount repasse derrière la caméra pour illustrer un affrontement entre glaciers déterminés à trouver le parfum parfait. Instant fraîcheur.

Leur album « Metronomy Forever » sort le 13 septembre.

Mythless – Dosed
Réalisé par Mike Anderson

Quel scandale que cette merveille comptabilise seulement 1000 vues. Musicalement, la pop psyché de Mythless est gorgée d’énergie positive à te donner foi en l’humanité (et aux groupes inconnus). Visuellement, le clip de Mike Anderson propose un parcours VFX plein de surprises pétillantes, jusqu’à un final explosif calé sur les kicks de la batterie. Et si on réparait le tort de ce morceau injustement méconnu ?

L’édition limitée de « Dosed » est disponible ici. Mythless est sur Facebook et Instagram.

Hot Chip – Spell
Réalisé par Simon Owens

Ce n’est pas tous les jours qu’un lit ruine une romance. Après « Hungry Child » et « Melody of Love » , Hot Chip libère un clip absolument jouissif où une nuit qui s’annonçait torride vire à la catastrophe. Pour la petite anecdote, le morceau était initialement voué à finir sur l’album « Witness » de Katy Perry, mais le groupe a finalement jugé bon de le garder pour eux. Tant mieux, car le track est une pierre de plus à leur édifice flamboyant.

Leur album « A Bath Full Of Ecstasy » est disponible sur Spotify.

WHY? – IV. The surgeon nervously goes on, he never claimed to be God.
Réalisé par James Siewert et Auden Lincoln Vogel

Le sixième album « AOKOHIO » du groupe expérimental pop WHY? risque de surprendre son petit monde. Découpé en six mouvements, l’objet artistique se dévoile progressivement avec sa quatrième partie « The surgeon nervously goes on, he never claimed to be God ». Témoignant d’une attention capitale au visuel, la release s’accompagne de vignettes aqueuses et abstraites, suscitant le trouble autant que l’admiration.

Leur album « Aokohio » sort le 9 août.

The Chemical Brothers – Eve of Destruction
Réalisé par Adam Smith et Marcus Lyall

On ne se lassera jamais des Chemical Brothers. Les références absolues de l’electronica british nous entraînent dans leur délire délicieusement kitsch. La chanteuse norvégienne Aurora et le rappeur japonais Nene affrontent une horde de monstres DIY, relevant le challenge héroïque d’interpréter le morceau « Eve of Destruction » et de combattre dans une battle de danse. Comment ne pas être fan ?

Leur album « No Geography » est disponible sur Spotify.

Renart – Searching for the Dolphin Temple
Réalisé par Olivier Bémer

Signé sur Cracki Records, Renart continue de soigner l’univers fantasy de sa techno débridée. Le réalisateur Olivier Bémer condense les souvenirs de gamer du producteur parisien dans un trip 3D, invoquant Jurassic Park, Windows 95, Sonic, Mario Kart, et les Elder Scrolls. Issu de son dernier EP « Wyvern Chill Music », le track s’enrichit d’un visuel référencé et profondément ancré dans l’air du temps. Geek is the new chic.

Son EP « Wyvern Chill Music » est disponible sur Spotify.

Obsimo – Molly
Réalisé par Antonin Sohier

Avec son sublime album « Addiction » (notre chronique est ici), Obsimo évoque nos addictions contemporaines auxquelles on est tous soumis. Inutile de préciser les préoccupations de « Molly » qui parlent d’elles-même. D’une voix en réverb et de synthés lancinants, le producteur bordelais nous place dans un état second, entre rêve et réalité, entretenu par la réalisation hypnotique d’Antonin Sohier, entre rouge et noir.

Son album « Addiction » est disponible sur Spotify.

Pink Noise – Too Hot
Réalisé par Kim Chapiron

Les freaks te manquaient ? Avec l’art et la manière, le groupe Pink Noise déboule dans la cour des grands. On ne sait rien d’eux, à part que les français ont composé la BO du très attendu « Les Misérables » de Ladj Ly. Avec des basses à réveiller les morts, « Too Hot » se nappe d’un visuel oppressant du grand Kim Chapiron. Dans ce conte de fée désenchanté, un défilé de guests passent leur tête : la mannequin Tina Kunakey (compagne de Vincent Cassel), Almamy Kanouté, Oxmo Puccino, Djebril Zonga… Pétard mouillé ou future révélation ?

Pink Noise est sur Instagram (et c’est à peu près tout).

$afia Bahmed-Schwartz – Sueur
Réalisé par Spleen Factory

Le seul objectif de Safia Bahmed-Schwartz est de nous faire transpirer. L’artiste connue pour ses illustrations explicites balance un flow aussi lourd que la canicule française. Tour à tour soumise dans le rôle d’une femme de ménage puis dominatrice d’un groupe d’ados, la rappeuse incasable claque un clip aussi sexy que malaisant. Les réalisateurs du studio queer Spleen Factory nous inondent d’eau et de chaud.

Son EP « HIVER (Powerpoint) » est disponible sur Deezer.

BONUS // Clem Beatz – Nova (Live Session)
Réalisé par Piastre, Florian Puech et Jeoffrey Montagnac

Après avoir parcouru le monde, Clem Beatz ne se repose pas sur ses lauriers – et encore moins sur le succès étourdissant de ses EPs « Daydream » et « Wabi Sabi ». En guise de renouveau, son single « Nova » se dévoile dans une live session léchée qui tire à profit un long travelling soigné. Peu importe quelle est cette fois la destination : nous sommes du voyage. La réalisation épurée de Piastre, Florian Puech et Jeoffrey Montagnac est le plus beau des décollages.

Abonne toi à la chaîne Arty Paris et rejoins nos 10 000 copains.