Que cherchez-vous ?

De Rosalía à Clara Luciani, notre sélection des meilleurs clips d’avril

Qu’est-ce qu’on a vu au mois d’avril ? On te présente notre sélection de 15 clips avec James Blake, Rosalía, Clara Luciani, FKA twigs, Fil Bo Riva, Suzane, Vladimir Cauchemar et beaucoup d’autres. De l’audace, du style, et beaucoup de cœur.

“En avril, ne te découvre pas d’un fil” répétait Tata aux repas de famille. Avec notre playlist du mois d’avril, l’adage n’a jamais été aussi malmené : Clara Luciani qui chante “Nue” en backstage, FKA Twigs sur une barre de pole dance, et Suzane en pourfendeuse du harcèlement sexuel au travail. Car quitte à se déshabiller, autant que le geste aille de pair avec une conviction intime.

Pour persévérer dans l’alliance entre le fun et le sens, on se tourne vers Kriill pour “Your Eyes, Will I Ever”, Las Aves pour “You Need A Dog”, et Hot Chip pour “Hungry Child”, évoquant les difficultés d’un couple avec humour et poésie. De l’humour à l’amour il n’y a qu’un pas, et c’est celui que franchit Panda Bear dans “Buoys”, avant de se tourner vers les romances esthètes de Fil Bo Riva dans “Different But One” et Pépite dans “Revues”. Bienvenue au paradis des amateurs de clips.

James Blake feat. Rosalía – Barefoot in the park
Réalisé par Diana Kunst & Mau Morgo

Le retour éclatant du crooner britannique James Blake en featuring avec la chanteuse espagnole Rosalía. D’un bout à l’autre de l’Europe, la réunion des deux talents est aussi inattendue que le clip de “Barefoot in the Park”, où deux personnages croisent leur trajectoire… Avec un dénouement bien plus tragique.

FKA twigs – Cellophane
Réalisé par Andrew Thomas Huang

Après trois années d’absence, FKA twigs revient sur le devant de la scène dans un clip magnétique. La chanteuse métaphorise son parcours, de la réception dithyrambique de son EP “M3LL155X” en 2015, jusqu’à sa lourde opération vaginale nécessitant l’ablation de six tumeurs bénignes. Des cieux à la chute, la chanteuse se livre à une mise en scène acrobatique en guise d’antidote.

FIL BO RIVA – Different But One
Réalisé par Marie Schuller

D’une durée de 9 minutes, “Different But One” se prête parfaitement à un visionnage au long cours. Le chanteur italien Filippo Bonamici (aka Fil Bo Riva) évolue entre plusieurs tableaux surréalistes sur le morceau le plus épique de son album “Beautiful Sadness“. La grâce absolue de l’enfant illégitime de Sandro Botticelli et David Lynch.

Clara Luciani – Nue
Réalisé par Brice VDH

Devenue une figure incontournable de la pop française, Clara Luciani évoque la vie derrière les projecteurs avec Arthur Teboul (Feu! Chatterton) en guest surprise. Dans une mise en scène fantasque signée Brice VDH, la chanteuse nous ouvre les portes de son intimité, toujours aussi radieuse, suave, et puissante.

Panda Bear – Buoys
Réalisé par Danny Perez

Pilier d’Animal Collective, père de la post-pop, et véritable icône de mon adolescence, Noah Lennox a sorti son sixième album solo sous le nom de Panda Bear. Le génie du rock psyché à l’ère des prods électro et du tout-synthé dévoile le clip de “Buoys”, qui prête son nom à l’album. Un bouledogue y sniffe des arrière-trains en combinaison argentée, et rien que cet argument devrait suffire pour cliquer sur play.

Suzane – SLT
Réalisé par Fred de Pontcharra

C’est la révélation de fin 2018 et la mandale de début 2019. Avec “SLT”, Suzane délivre un texte puissant sur le harcèlement sexuel au travail. Servie par une production électro redoutable, la chanteuse nous balance la réalité féminine dans les oreilles et dans la tête, avec une déferlante de mots justes et poignants.

Vladimir Cauchemar – (G)rave
Réalisé par Titouan Harel

Le mystérieux producteur venu de l’est dépote avec son nouveau single (G)rave. Le personnage à tête de mort applique la recette qui a fait le succès de “Aulos” : ritournelle de flûte et gros beat sur un clip aux influences trap. Ode à la culture web, Titouan Harel signe des expérimentations visuelles frénétiques condensant l’imagerie 2.0. Une création dans l’air du temps du studio Team Creatives.

Pépite – Revues
Réalisé par Roxanne Gaucherand

Un homme se perd dans ses souvenirs au fur et à mesure qu’il découvre des objets lui rappelant l’être aimé. Dévoilé pour la sortie de l’album “Virages”, le clip de la réalisatrice Roxanne Gaucherand mêle les collages dans une ambiance rétro.

Lire notre interview de Pépite.

Jean-Benoît Dunckel & Jonathan Fitoussi – Mirages

La collaboration entre le génie de l’expérimentation sonore Jonathan Fitoussi et la moitié d’Air Jean-Benoît Dunckel est sans doute l’une des meilleures surprises de 2019. Le résultat est l’excursion planante de “Mirages”, à la lisière d’une pop atmosphérique et de la plus grandiose des BO. Une petite merveille.

Kriill – Your Eyes, Will I Ever
Réalisé par Félicien Colmet Daâge

Si la nature est toujours au rendez-vous, le registre est plus torturé pour ce bijou d’animation sorti du studio Les Monstres. En jouant sur les échelles de grandeur, le réalisateur Félicien Colmet Daâge nous emporte dans un huit-clos désertique où un insecte géant rôde. D’une parfaite harmonie entre son et image, le trio électro français Kriill n’aurait pu espérer plus belle illustration de leur track “Your Eyes, Will I Ever”.

Las Aves – You Need A Dog
Réalisé par Jules Cassignol

Les toulousains de Los Aves partagent les peines de cœur d’une adolescente façon parodie de teen movie. Avec une solution pour la moins originale du réalisateur Jules Cassignol : se trouver un chien pour filer l’amour parfait.

Hot Chip – Hungry Child
Réalisé par Saman Kesh

Et si la musique de Hot Chip nous suivait où que l’on aille ? Écrit et réalisé par Saman Kesh, le clip aussi brillant que décalé met en scène un couple au bord de la rupture… Contraint de vivre avec le track “Hungry Child” en fond sonore. Chez eux, dans leur voiture ou lors d’une thérapie conjugale, la présence constante du morceau les pousse à prendre une décision quant à leur avenir commun.

Pion – Coca-Loca
Réalisé par Valerian 7000

Condensé d’images épileptiques lorgnant sur les 80’S, le clip “Coca-Loca” est une œuvre graphique mettant en abîme la folie de notre société de consommation. Quoi de plus emblématique qu’une canette de Coca remixée par le réalisateur Valerian 7000 ? Aussi addictif qu’un shot de sucre, le track de Pion annonce leur album “22:22” prévu pour le 30 août. Le manque commence à se faire sentir.

Swamp Dogg – Star Dust
Réalisé par Matt Dilmore

Swamp Dogg, l’une des plus grandes figures de la soul, esthète de l’auto-tune, et auteur du sublime LP “Love, Loss, and Auto-Tune”, nous balance sa nostalgie impériale depuis les couloirs d’un lycée. Réalisé par le multi-primé Matt Dilmore, le clip s’inspire directement du travail du pionnier afro-américain Bill Gunn dans “Personal Problems”. Un OVNI filmé en DV où les dialogues s’invitent aux côtés des notes poignantes. Sublime.

Daymark – Reaching
Réalisé par Vincent Léger, Edouard Rigaudière, Fred Scotlande

Découvert au hasard des algorithmes Youtube, “Reaching” nous nappe d’une épopée stellaire en compagnie de petits bonshommes à la découverte des merveilles de l’espace. Une miniaturisation de l’infini profondément onirique et planante, où le DIY du trio de réalisateurs s’accompagne d’une belle maîtrise technique. Qui enfile sa combinaison ?