Que cherchez-vous ?

Les meilleures sorties de la semaine avec FKJ, Pyramid, La Vague…

Cette semaine, c’est un déferlement de sorties qui s’abat sur notre feed : l’apaisement chill-out de FKJ, l’envolée spatiale de Pyramid, et l’ouragan pop de La Vague. Des coups de cœur en pagaille redorent notre automne de leurs couleurs musicales : Polycool, Iñigo Montoya, Millie Turner et Simon Says sont également de la partie.

FKJ – Ylang Ylang (EP)
Roche Musique

Deux ans après son premier album, Vincent Fenton aka FKJ revient avec un EP jazzy et sensible. Le titre Ylang Ylang aux sonorités exotiques fait référence au lieu où le producteur s’est retiré pour composer, loin de l’agitation parisienne, au fond de la jungle impénétrable des Philippines. Cet arbre tropical de l’Asie du Sud-Est infuse un état d’esprit centré sur l’essentiel : les relations amoureuses, l’amitié fusionnelle, mais aussi la nécessité de se retrouver dans la solitude. D’une douceur à faire passer la pilule de l’automne, le producteur nous accroche avec sa vibe embaumée de farniente asiatique. Même quand il est parti à plusieurs milliers de kilomètres, FKJ ne nous a jamais semblé aussi proche.

Regardez son clip « Ylang Ylang » .

Pyramid – Atmosphere (EP)
Ariane Group / Space Designer

Depuis ses premiers EPs sur Maison Kitsuné, le mystérieux producteur French Touch a toujours développé des productions electro cosmiques et énergiques. Pour le 40ème anniversaire de la fusée Ariane, c’est Ariane Group qui l’a mis au défi de composer 6 titres inspirés par le rêve spatial européen. En nimbant son EP d’une aura aérienne, Pyramid nous emporte au-delà de la stratosphère terrestre entre onirisme et technologie, faisant danser nos désirs de découverte spatiale par ses synthés en reverb. Le français damne le pion à Hans Zimmer en six morceaux évoquant chaque aspect de la fusée : le premier décollage avec Atmosphère, l’impact positif avec Dreaming Machine, l’avenir avec Space Echo.

La Vague – Lemme Be (EP)
La Couveuse

On pourrait broder une accroche autour du champ lexical de La Vague, mais ce serait réduire le duo parisien à ce qu’il n’est pas, à savoir un groupe à sens unique : leur pop est une effusion sauvage de beats hip-hop, d’influences asiatiques et de basses électro. De leur énergie outrageusement cool, Thérèse et John embrassent une diversité de textes : nos petites et grandes contradictions dans Lemme Be, l’émancipation par les daddy issues dans Fierté, l’enfermement social que peut engendrer le couple dans Guilty et Dernière Saison. Véritable révélation de cet automne, La Vague exacerbe nos émotions par leur flow impétueux.

Regardez leur clip « Lemme Be » .

Polycool – Lemon Lord (LP)
Polycool

Les quatre amis de Polycool nous embarquent dans la dimension parallèle du Seigneur Citron, quelque part entre Connan Mockasin et Metronomy. Ce nouvel album est né après six mois passés aux côtés d’Alexis Fugain, leader du groupe de pop française Biche, portant leurs expérimentations au firmament d’un style musical volubile. Imprégnés de disco, synth et psyché, ils nous confiaient leur volonté de « croiser Dark Side of The Moon des Pink Floyd avec le dessin animé Hercule ». Adeptes de transe collective, on les connaît pour leurs shows débordants d’amour et de paillettes, à découvrir lors de leur release party le 29 novembre au Petit Bain.

Regardez leur clip « Polywood » .

Iñigo Montoya – Inigep03 (EP)
Autoproduit

Le quatuor francophone, Iñigo Montoya, creuse encore plus loin dans le psychédélisme électronique en proposant un troisième EP, InigEp03, comme son nom l’indique. Dans une pop française envoûtante, le groupe dénonce l’individualisme de notre époque moderne, son ironie et sa fatalité. Bref, sur un élégant doigt d’honneur, Iñigo Montoya revendique son indicible vengeance sur notre société.

Regardez leur clip « Gymnasium » .

Millie Turner – Hide+Seek (EP)
Millie Turner

Du haut de ses 18 ans, on place tous nos espoirs dans la jeune anglaise originaire de Clapton… Pourtant, la musique lui est tombée dessus par hasard, signe que ce dernier fait bien les choses : « Mon producteur à l’époque, était un ami de la famille et mon professeur de guitare. Il essayait de m’apprendre à jouer, mais on a fini par écrire un single ensemble, nommé Underwater« . De sa voix délicatement posée sur des progressions électroniques, Millie Turner porte l’expression de la rébellion de la jeunesse. Son univers bigarré et esthète annonce un nouvel élan pop qu’il nous tarde de voir mûrir, sans doutes en accompagnant Tove Lo en première partie de sa tournée européenne.

Regardez son clip « Ride This Train » .

Simon Says – Epoca Blu (LP)
Dialect Recordings

Simon Says oui, mais Simon Says dit quoi au juste ? Que la pop peut-être élégante et singulière, que la chanson peut entremêler plusieurs langues et plusieurs voix, et que la mélancolie positive n’est pas un fantasme inatteignable. Son premier album solo est hautement personnel pour cet aventurier gentleman à la classe redoutable, dont la passion pour l’île grecque d’Hydra infuse ses compositions solaires, allant jusqu’à représenter la carte sur la pochette. Bien qu’adepte des dancefloors discoïdes, le compositeur ne produira par l’album en live, le destinant à rester en lévitation sur le cloud.