Que cherchez-vous ?

Yuksek envoie bouler les machos dans le clip « G.F.Y. »

Pierre-Alexandre Busson aka Yuksek tease la sortie de son quatrième album avec le single G.F.Y. La chanteuse Queen Rose y délivre un puissant message féministe où elle envoie valser les mecs trop insistants sur le dancefloor.

Depuis 10 ans et la sortie du single Extraball, on file le parfait amour avec Yuksek. Où fêter nos noces d’étain à part sur le dancefloor ? L’idole des fluokids et fondateur du label Partyfine nous sert sur un plateau disco G.F.Y... Initiales de « Go Fuck Yourself » pour ceux qui ne reculent pas devant le f-word. Par la voix scandée de Queen Rose, les rythmiques house et l’énergie nineties du morceau, le producteur tease son nouvel album attendu pour le 28 février 2020.

Hymne féministe, disco-house et clip psyché

Plus qu’un hymne catchy, G.F.Y. est un plaidoyer féministe en faveur du respect mutuel sous la boule à facettes : « J’ai écrit G.F.Y. comme un petit manifeste, une chanson contre des mecs à l’ancienne, qui ne peuvent pas s’imaginer qu’une fille peut s’habiller pour elle et danser pour son propre plaisir » a confié Yuksek. Le clip délirant et coloré met en scène Queen Rose face à la foule compacte d’un nightclub improvisé, où elle envoie bouler en lyrics les machos d’un autre temps. La liberté des un(e)s s’arrête où commence celle des autres, n’est-ce pas ?

Retrouvez Yuksek sur Instagram et Facebook.