Que cherchez-vous ?

Yseult à « Corps » perdu dans son nouveau clip

Nouvelle figure iconique de la pop française, nous avions rencontré Yseult en octobre dernier pour la sortie de son EP Noir. Parmi l’un de ses titres les plus foudroyants, Corps se pare aujourd’hui d’un clip réalisé par Colin Solal Cardo.

C’était l’une de nos interviews les plus marquantes de 2019. Parce qu’elle était évidente comme la grâce écorchée de son EP Noir qui a enchaîné depuis les millions de streams. Finaliste de la Nouvelle Star en 2014, Yseult avait sorti dans la foulée un premier album studio dont elle ne veut plus entendre parler, puisque la chanteuse a repris en main son identité avec une signature emblématique : la Y-trap. L’artiste n’a plus peur du regard des autres, d’affirmer son physique envers les haters, et de clamer haut et fort qu’il faudra compter sur elle en 2020. Parmi tous ses morceaux, Corps reflète cette métamorphose en terrassant ses vieux démons dans une ballade poignante.

Estime de soi, rondeurs assumées et visuel dépouillé

Comptabilisant plus de 5 millions de vues, la lyric video de Corps avait déjà marqué les esprits. Le clip réalisé par Colin Solal Cardo, membre du collectif parisien La Blogothèque, propose une esthétique on ne peut plus dépouillée. Yseult est à genoux, nue au milieu d’un hangar, ses formes mises en évidence. Alors qu’un long travelling circulaire s’engage, elle fait chavirer nos cœurs de sa voix de velours. Si le concept s’essouffle par sa trajectoire sans surprise, le désespoir brut de la chanteuse n’en finit plus de nous toucher. Peut-être est-ce juste pour nous rappeler que la force de ses textes ne sera jamais égalée par l’image.

Interview : Yseult, en rouge et noir

Retrouvez Yseult sur Instagram et Facebook.