Que cherchez-vous ?

S’en sortir sans sortir #14 : Madeleine Taittinger, actrice

Tous les jours, un invité passe sa tête dans notre rédaction confinée pour partager 3 recommandations culturelles. C’est au tour de Madeleine Taittinger, actrice pour des séries à succès sur TF1, comédienne dans Letter to a friend in Gaza d’Amos Gitai, que l’on suit depuis les débuts d’Arty Paris. Elle nous fait part de ses petits plaisirs quotidiens à regarder seul ou bien entouré.

Marin : Hello Madeleine. Quel film nous conseilles-tu ?

Madeleine Taittinger : Des sagas et des trilogies parce que j’aime pas quand ça s’arrête et j’adore quand le plaisir dure… Le Comte de Monte-Cristo avec Depardieu, Le Seigneur des anneaux  avec en bonus la trilogie de films du Hobbit, Retour vers le futur, Harry Potter et Indiana Jones. 

M. Quel album nous conseilles-tu d’écouter ?

MT. Il y a toujours un nouvel album que j’écoute non-stop jusqu’à ce que je n’en puisse plus tellement je l’aime. En ce moment c’est l’album Naked d’Aliocha, sorti le 20 mars. Mais l’album qui ne me quitte pas depuis mes 3 ans, c’est Dalida Ses grands succès. Il m’inspire, me donne de la force, me donne envie de me déguiser, de pleurer, de danser, de rire mais surtout me fait voyager.

Naked d’Aliocha est dispo sur Deezer.
M. On se quitte avec une série ?

MT. Une série drôle et remplie d’humour noir que j’ai adoré, c’est Russian Doll inspirée du film Un jour sans fin. L’héroïne revit tout le temps la même journée. En période de confinement, ça peut inspirer à faire et à refaire les choses différemment. Ou tout simplement… Wait for It, un épisode de How I Met Your Mother pour redonner le sourire.

Russian Doll est dispo sur Netflix.
Rejoignez Madeleine Taittinger sur Instagram.