Que cherchez-vous ?

S’en sortir sans sortir #43 : Dans le monde pastel et minimaliste d’Adrien Ghenassia

 

C’est l’écrin de douceur qu’il nous manquait pour entamer notre dernière semaine de confinement. L’illustrateur Adrien Ghenassia nous entraîne dans son monde esthète en 3 recos culturelles : le minimalisme du cinéma de Spike Jonze, l’appel au voyage de Buena Vista Social Club et le retour en enfance avec Tintin. Que demander de plus que cette carte postale à la tendresse indémentie ?

Marin : Hello Adrien. Où es-tu en ce moment ? Comment se passe ta dernière semaine de confinement ?

Adrien : Je suis confiné à la campagne, au nord de Paris. Ça se passe plutôt bien, j’ai la chance de pouvoir profiter de la verdure aux alentours.

M. Qu’as-tu appris de ta pratique de l’illustration pendant ce confinement ?

A. Déjà, j’ai appris que ma vie quotidienne depuis que je suis free-lance était en quelque sorte un confinement libre. J’ai eu l’occasion de participer à quelques projets bénévolement et de mettre mes illustrations au service d’une cause publique. Ce qui a contribué à me conforter dans ma manière d’illustrer. Plus spécifiquement, je travaille beaucoup plus les détails qu’auparavant.

M. Quel film nous conseilles-tu pour prendre notre mal en patience ?

A. C’est assez compliqué, il y a tellement de films que j’aimerais conseiller. Pour aller avec le contexte actuel, je dirais Her de Spike Jonze. C’est tout simplement une merveille mettant en scène la solitude. C’est en quelque sorte une représentation des sentiments confinés avec la modernité et l’utilisation de nouveaux support de communication, qui nous permettent dans une certaine utopie ou dystopie de s’échapper de la réalité. Sinon j’ai récemment vu Jojo Rabbit de Taika Waititi, qui est tout simplement génial.

Regardez Her sur Arte Boutique.
M. Et pour s’échapper en musique ?

A. De temps en temps, je ressors un vinyle du Buena Vista Social Club, ce qui permet en fermant les yeux de s’évader dans les rues colorées de Cuba.

Écoutez les classiques du Buena Vista Social Club sur Deezer.
M. Quelle BD nous conseillerais-tu avant de se quitter ?

A. Durant cette période, j’en ai profité pour faire un peu de rangement et j’ai eu la chance de retrouver un carton que j’avais chiné en brocante. À l’intérieur, des albums des célèbres Aventures de Tintin. Grâce à ça, sans bouger de mon fauteuil, un verre de whisky à la main, je peux parcourir quelques pays du monde avec Tintin, Milou et le Capitaine Haddock.

Retrouvez Adrien Ghenassia sur Instagram.