Que cherchez-vous ?

[Arty Airlines] Rock’n’Reykjavík avec Ívar Pétur

Dix ans après un flirt hivernal, retrouvailles avec Reykjavík au cœur de l’été.

À l’hiver 2008, l’Islande traverse la plus grande crise de son histoire moderne. Au cœur de la tempête économique, j’assiste aux préparations du “Musée de la mer” écrit par Marie Darrieussecq et mis en scène par Arthur Nauzyciel en collaboration avec le Théâtre National Islandais. Derrière les plages indomptables de sable noir et un volcan au nom imprononçable, l’île souffle par la création artistique. En cet été 2018, ton commandant de bord retourne à Reykjavík sur un vol Arty Airlines, étape de cœur et de raison.

En 10 ans, la scène underground a vu naître de nouveaux talents, tout en restant fidèle à son ADN. Le groupe FM Belfast en est un des piliers. Avec plus de plays sur leurs titres que d’habitants à Reykjavík, les rockeurs indés démontrent leur ouverture sur le monde. Leur reconnaissance internationale se jalonne de parutions dans Les Inrocks, et de dates au Café de la Danse et au Trabendo. Entre deux tournées, le batteur Ívar Pétur organise des excursions touristiques dans le poumon underground de la ville.

Ívar nous fait battre le pavé de la capitale islandaise sur les titres catchy de FM Belfast.


Gallerý Port
Le hot spot de l’avant-garde

Clique sur l’image pour avoir + d’infos

Ívar. Ma première recommandation sera la Gallerý Port. C’est une petite galerie d’artistes cachée derrière les boutiques de l’artère commerciale de Laugavegur.

Une excellente sélection d’œuvres, et les jeunes artistes islandais les plus excitants du moment.

Bismút
Le café artistique

Clique sur l’image pour avoir + d’infos

Í. Mon second choix se porte sur Bismút, un petit café d’art. C’est un très bon café avec des expositions au mur, qui changent suffisamment rapidement pour qu’il y ait toujours quelque chose de nouveau quand j’y vais.


Hlemmur Mathöll
Le slow food islandais

Clique sur l’image pour avoir + d’infos

Í. Le nouvel espace de restauration situé dans la principale gare routière de Reykjavík présente beaucoup de choix. C’est une excellente cuisine à base d’ingrédients islandais et des produits locaux privilégiant le slow food ! Tout y est bon, mais j’ai une préférence pour le poisson et les fruits de mer, avec une offre végétarienne et végétalienne.

Je dois aussi mentionner La Poblana qui est présent dans l’espace de restauration de la gare. Enfin de la bonne cuisine mexicaine en Islande !

Hverfisgata 12
Pour boire un verre

Clique sur l’image pour avoir + d’infos

Í. Pour boire un verre (et manger aussi), je recommande Hverfisgata 12. Des pizzas presque avant-gardistes et les meilleurs cocktails que vous trouverez dans la ville. Ils sont ouverts jusqu’à 1 heure du matin et les DJs jouent d’excellents sets du jeudi au samedi.


Húrra
Le club rock underground

Clique sur l’image pour avoir + d’infos

Í. Sans hésiter, Húrra est le meilleur endroit pour sortir jusque tard dans la nuit ! Il y a des concerts plusieurs soirs par semaine, et des DJ sets jusqu’au petit matin le week-end. Vous pourrez m’y trouver en train de danser sur la scène, de jouer en formation live, ou passer des disques.

Le petit conseil en plus si vous venez en Islande : osez sortir de la ville ! Reykjavik est une super ville mais pas si grande, n’hésitez pas à passer quelques jours à la campagne !

Écouter « Island Broadcast » de FM Belfast

FM Belfast sur Facebook

On Tour with Ívar

Remerciements particuliers à Eliade Krön et Iceland Music