Que cherchez-vous ?

Retour en enfance avec Mélody Denturck, illustratrice d’un monde bariolé

Mélody Denturck croque ses illustrations comme la vie : à pleines dents. Des couleurs, du peps et de l’humour, l’artiste nous emmène sur son terrain de jeu.

Dans le train, une famille d’ours blancs prend vie. Pas que le climat de la SNCF soit particulièrement polaire, mais l’illustratrice Mélody Denturck aime tirer le portrait de personnages funs au cours de ses trajets. Lovée dans un siège à haute vitesse, elle les met en scène dans leur igloo ou jouant sur la banquise pour le magazine “Petites Mains”. Qui a dit que fraîcheur ne rimait pas avec bonne humeur ?

Le reste du temps, Mélody enseigne l’animation dans la section Illustration de l’École Condé-Paris. Une fois ses copies corrigées, elle habille l’émission Karambolage et l’Instagram d’Arte de ses motion designs chamarrés, ou nous surprend d’une immense fresque sur les murs de la halte-garderie Caravelle. Des couleurs, du peps et de l’humour, l’illustratrice nous emmène sur son terrain de jeu.

Si son affinité naturelle pour le dessin jeunesse est indéniable, Mélody multiplie les couvertures pour les romans “Chaleur” de Joseph Incardona, “Bienvenue à Paradise Lodge” de Nina Stibbe, et “La Fabuleuse Histoire de l’hôpital” de Jean-Noël Fabiani. Et si t’es plus vernissage que lecture au coin du feu, on te donne rendez-vous le 1er février pour l’exposition collective le “Pavillon du Love” avec l’ensemble des artistes de l’agence Pekelo. On s’y voit ?

Marin : Hello Mélody. Quelle est la couleur qui définisse ton humeur du moment ?

Mélody : Rose tendre ou vieux rose avec des petites paillettes bleues. Une bombe de bain Lush quoi… Ça doit être l’effervescence de la nouvelle année (rires).

Mais je changerai de couleur préférée une fois la bombe dissoute !

M. Les 3 albums que t’emmènes avec toi sur une île déserte ?

Mélody : “L’Arabe du futur” de Riad Sattouf, “Nancy & Sluggo”, et peut-être un François Penaud.

M. Quelle est ton adresse secrète pour boire un verre (de vin) ?

Mélody : Ah… Pour le glamour, je dirais “Le Comptoir du Foie Gras” à Biarritz. Avec quelques tapas, c’est parfait pour bien se retourner la tête et se faire péter la panse.

Pour du quotidien plus basique, une petite piquette dans un boui-boui pas loin de l’école où j’enseigne, c’est tout aussi grisant après une journée de cours.

M. Un complexe relou au quotidien mais sympa à dessiner ?

Mélody : Une poitrine tombante ou un tronc court.

M. De quoi se souviendra t-on pour tes 50 ans de carrière ?

Mélody : Du recueil complet de mes illustrations à l’humour censuré par les clients, qui seront enfin publiées pour célébrer mon jubilé :-).

Mélody nous dévoile en exclusivité son visuel de l’exposition collective “Le Pavillon du Love”.
Clique sur l’image pour participer !
Exposition de Mélody Denturck pour le "Pavillon du Love"
Au Pavillon des Canaux
39 Quai de Loire, 75019 Paris
Du 1er au 22 février 

L'événement Facebook
Exposition d’illustrations 100% love, marché de l’illustration, workshops.

Mélody Denturck sur Instagram
Mélody Denturck sur les Internets
L’agence Pekelo