Que cherchez-vous ?

Découvrez nos 10 artistes favoris du Prix Ricard Live Music

Un article par co-écrit par Marin et Manon.

Le Prix Société Ricard Live Music cherche son 11ème lauréat parmi cents artistes. Si la décision finale revient à un jury de professionnels, on peut voter jusqu’au 14 novembre pour pusher notre candidat favori. Parmi eux, on vous donne nos 10 chouchous de l’édition 2020.

Charlotte Fever
Le + tropicool

Le duo parisien Charlotte Fever propose une synth pop à la française, entre absurdité et ensoleillement. Leurs chansons sont sensuelles, sans être consensuelles. Ils puisent leur inspiration chez des artistes comme Sébastien Tellier, La Femme ou encore Tame Impala.

Votez pour Charlotte Fever.

Melatonin
Le + au pays des songes

La mélatonine c’est l’hormone du sommeil, mais avec Melatonin on ne risque pas de s’endormir. Auteurs du merveilleux EP Departures, le quatuor lyonnais se faufile entre les pages de Lewis Carroll et les mélodies de Radiohead. Leurs harmonies électroniques sont une invitation au rêve éveillé.

Votez pour Melatonin.

Hanami
Le + joli cœur

Le duo Hanami c’est une voix qui s’aventure en hauteur, et des synthés analogiques qui travaillent en profondeur. Une certaine idée de la dualité avec laquelle les franciliens nous réconcilient avec justesse. À écouter très fort sur la ligne 5 après une rupture. Normal, le métro se dirige vers Pantin où habite le groupe.

Votez pour Hanami.

Bleu Toucan
Le + bel oiseau

Si tu ne connaissais pas ce bel oiseau, Bleu Toucan s’envole dans nos rêves exotiques sur les mélodies de Léo et Emmanuel. Doux comme une plume, sexy à se pâmer, leurs hits sont un hymne à la douceur de vivre. À playlister aux côtés de Vendredi sur Mer, Lewis Of Man ou Violette Fleur Bleue. Toi même tu sais.

Votez pour Bleu Toucan.

Pastel Coast
Le + battu par les vents indie

Le quintet Pastel Coast nous fait voyager entre les vagues et l’air frais de la côte ouest. Tous droits venus de Boulogne-sur-mer, ils offrent à l’oreille, presque comme un murmure, une musique indie pop anglo-saxonne. Dans un doux spleen, Pastel Coast nous fait revivre nos romances estivales.

Votez pour Pastel Coast.

Arche
Le + farniente rock

Arche dresse un pont entre la pop décalée de Mac deMarco et les accents psyché de Tame Impala. Claviers ensablés, chorégraphies loufoques, et farniente pop : c’est malin, maintenant on a envie de déplier notre transat. Faute de sable, on saura quoi écouter.

Votez pour Arche.

Amarula Café Club
Le + cocktail métissé

C’est sur scène qu’Amarula Café Club prend toute son ampleur, c’est pour ça qu’il faut les amener en finale. Le quatuor de Perreux-Sur-Marne (pas d’océan à proximité) s’immergent dans un grand mix d’influences (de tous horizons). Saupoudrée d’une rythmique sucrée, leur mixture magique nous rend toute chose. C’est le charme des cocktails métissés.

Votez pour Amarula Café Club.

Omar JR
Le + trip pop

Rencontre improbable entre El Nicolas des Casablanca Drivers et Martin Luther BB King des Naive New Beaters, Omar JR est aussi psyché qu’un trip à Acidland. Pas de descente après la montée électro, mais une ouverture vers des sommets pop. Potentiellement décalé, clairement dansant, et terriblement feel-good, les deux compères ont trouvé leur marque de fabrique.

Votez pour Omar JR.

Mokado
Le + grand plongeon mélancolique

Mokado est un projet de marimba electronica aux progressions hypnotiques. Sylvain Bontoux de son état civil nous entraîne dans son univers nostalgique, à la frontière poreuse du réel où il navigue entre nos émotions. Son plongeon musical nous va droit au cœur.

Votez pour Mokado.

Panache!
Le + pop avant tout

Autre quintet coup de cœur de la rédaction, Panache!. Ces derniers ne se cachent pas d’avoir emprunté leur point d’exclamation au fameux Feu! Chatterton. Dans une pop exaltée franco-anglaise, Panache! mêle toutes ses influences, du rock au jazz, tout en plaçant toujours la pop « au centre de tout ».

Votez pour Panache!.