Que cherchez-vous ?

Philippe Zdar, moitié de Cassius, est mort

Suite à une chute accidentelle depuis un immeuble parisien, Philippe Cerboneschi dit « Zdar » est décédé dans la nuit de mercredi soir, selon son agent. Il avait 50 ans.

Le pionnier de la French Touch est mort dans la soirée du mercredi 19 juin, selon la déclaration de son agent à l’AFP. « Il a fait une chute accidentelle, par la fenêtre d’un étage élevé d’un immeuble parisien » a déclaré Sébastien Farran, connu pour avoir managé Johnny Hallyday. Fils d’hôteliers d’Aix-les-Bains, Philippe Cerboneschi avait créé en 1996 le duo Cassius avec Hubert Blanc-Francard alias Boom Bass. Leur premier album « 1999 », sorti la même année, était un savant mélange de house, funk, et hip-hop.

Quatre albums studio inoubliables

Les deux acolytes ont participé aux grandes heures de la French Touch avec leurs albums « Au rêve » en 2002, « 15 Again » en 2006, et le mal-aimé « Ibifornia » en 2016. Leur hit « I Love U So » avait démocratisé leur patte auprès d’un large public, tout en tissant une passerelle avec la nouvelle génération de fluo kids. Teasé depuis plusieurs mois, leur retour avait été annoncé avec les singles house « Rock Don’t Stop » et « Don’t Let Me Be ». Leur nouvel album « Dreeems » devait sortir ce vendredi 21 juin.

C’est la première fois que la mort d’une rock star nous laisse ce sentiment. De tristesse, d’incompréhension, et d’injustice. Peut-être parce que Zdar s’inscrit dans notre panthéon musical plus que n’importe quel autre artiste. Peut-être parce que sa science de la production mêlant house, hip-hop, et funk, a rythmé notre adolescence. Et surtout parce qu’en collaborant avec les Beastie Boys, Phoenix, The Rapture, Cat Power, Chromeo, Tiga, M et Franz Ferdinand, Zdar emporte avec lui l’insouciance de nos belles années. Salut l’artiste.