Que cherchez-vous ?

O’Magreena nous chamanise avec le clip « Bush Lizard »

Le groupe O’Magreena nous dévoile leur vision du huit-clos dans le clip de « Bush Lizard ».

Et si les frontières entre les genres musicaux ne demandaient qu’à être abolies ? Fiers gardiens du “big beat”, le groupe O’Magreena a ingéré, disséqué, et synthétisé la culture électronique, pour se constituer un univers inclassable. La sortie du premier clip “Bush Lizard” nous ouvre les portes de leur perception.

Les percussions sont marquées, la voix scandée, la mélodie hypnotique. On y décèle l’influence post-moderne de Gorillaz, que le duo cite comme leur modèle parmi les Chemical Brothers etJames Brown. La danseuse Sara Maurin Kane, formée à l’école Artea dirigée par Marianne Niox, se calque sur les rythmiques dans une chorégraphie frénétique. La réalisatrice Laura Rembaultassociée à Léon Productions transfigure le sous-sol si glauque au premier abord, en un lieu de fusion entre musique et corps, ondes et matière. Ce sera notre définition de la chamanisation musicale, posée avec fracas dans le dictionnaire Arty Paris par O’Magreena. Il fallait au moins ça pour les aventuriers du beat.

Leur premier EP sortira courant mai, et sera accompagné d’une tournée française. Pour les plus impatients, ils se produiront le mercredi 7 mars à l’Abracadabar, dans un live mêlant instruments, voix, et expérimentations électroniques.


Informations pratiques :

À l’Abracadabar, 123 avenue Jean Jaurès 75019 Paris
Le mercredi 7 mars 2018
En concert à 21H30
Entrée Libre