Que cherchez-vous ?

Jeanne Moreau dédie son patrimoine à la culture et la jeunesse

Enterrée le 4 décembre 2017 à l’Odéon, la célèbre actrice n’avait pas dit son dernier mot.

Le directeur du Festival de Cannes Thierry Frémaux, les réalisateurs Costa-Gavras, Pedro Almodovar, et François Ozon, le couturier Pierre Cardin, ou encore le metteur en scène Arthur Nauzyciel… Tous s’étaient réunis à l’Odéon en ce lundi 4 décembre en l’honneur de Jeanne Moreau, décédée en juillet dernier à l’âge de 89 ans.

La soirée actait la dernière volonté de l’actrice, par la création d’un fonds de dotation pour le cinéma, le théâtre, et l’enfance. À ce jour trois administrateur ont été désignés par vœu testamentaire : Robert Guillaumond, le diplomate Hugues Goisbault, et Étienne Daho.

Sa fondation sera vouée à toute activité culturelle et artistique. Quant à l’enfance, c’était sa préoccupation et sa volonté d’être tournée vers l’avenir. Nous respecterons sa vision

– Robert Guillaumond, ancien avocat de l’actrice.

Pour soutenir l’ambition culturelle, Jeanne Moreau lègue l’ensemble de ses biens et de ses droits moraux et matériels d’auteur, de réalisatrice et d’interprète. Le premier geste symbolique a été la transmission du César d’Honneur de l’actrice des 400 Coups, à l’actrice et chanteuse Gloriah Bonheur, 26 ans.

Enfin, celle qui a été deux fois présidente du Festival de Cannes sera gratifiée d’un prix en son nom, actuellement en discussion avec la prestigieuse manifestation. Une passation artistique élégante, en guise de tiré de rideau.

Le fonds Jeanne Moreau