Que cherchez-vous ?

Nelick : « Je continue à travailler pour trouver un son Nelick, c’est le travail de toute une vie »

Originaire de Champigny sur Marne, le rappeur Nelick nous dévoilait en ce début d’année son troisième projet solo, une nouvelle mixtape au personnage éponyme : PiuPiu.

Ce nouvel alter-ego que rien ne semble arrêter s’inspire du personnage de Willy Wonka, du roman Charlie et la Chocolaterie de Roald Dahl. Incarné par Nelick, il prend vie dans le clip BIP BIP BIP réalisé par Dante Palma et déploie son plan machiavélique dans l’ambiance organique de King Doudo. Nelick qui s’était révélé en 2017 aux côtés de Lord Esperanza au sein du group PALA$$, puis avec deux projets solo centrés sur le personnage de KiwiBunny, nous transporte une nouvelle fois dans un univers coloré et intriguant.

Arthur : Hello Nelick. Pour ceux qui ne connaissent pas encore ta mixtape, qui est PiuPiu ?

Nelick : PiuPiu c’est un gars qui crée des bonbons qui rendent heureux les gens. Il est mégalomane, imbu de sa personne et super chelou. Il est le boss de Bonbonville et exerce une sorte de dictature sur ses habitants.

A. Pourquoi PiuPiu ne pouvait pas être un album ?

N. Parce que c’est clairement une compilation de sons que je ne souhaitais pas vraiment sortir. Au final, je me suis dit qu’ils étaient lourds et que j’allais vraiment les bosser pour sortir un projet de qualité.

A. Sur quels points penses-tu avoir le plus évolué avec ce projet ?

N. Sur la précision des détails, plus rien n’est laissé au hasard et ça me permet de kiffer vraiment chaque moment des sons.

Clique sur la cover pour écouter le nouveau projet de Nelick, PiuPiu
A. Quel a été le morceau le plus difficile à écrire, et inversement, lequel a été le plus évident ?

N. Émotions a été le plus dur à écrire et surtout le plus dur à enregistrer, parce que je l’ai écrit y’a plus de 2 ans et je n’arrivais jamais à kiffer le record et la prod. Du coup, j’ai demandé une nouvelle version à Vinz et Sam Tiba avec les voix que j’avais enregistré il y a genre un an.

A. J’ai cru comprendre que t’admirais la liberté que certains artistes pouvaient avoir, notamment Tyler The Creator avec son projet Igor. Est-ce que tu te rapproches de cette liberté avec PiuPiu ?

N. Non, j’ai voulu faire un projet lisse et clair, quelque chose sans écorches. J’ai voulu prendre plus de liberté sur les visuels et l’histoire à travers ce projet.

A. : Je sais que ce n’est pas ta question préférée puisqu’on va parler de la suite, mais après KiwiBunnyTape, Dieu Sauve KiwiBunny et PiuPiu, qu’est ce que t’as envie d’explorer ?

N. Franchement, je ne sais pas. J’aimerais vraiment faire un dessin animé et de la musique avec des vrais instrument et des vrais toplines de chanteur crari. J’aimerais aussi continuer à travailler afin de trouver un son Nelick. C’est le travail de toute une vie, mais à chaque son que j’écris, je sens que je m’en rapproche.

A. Ma dernière question est la signature chez Arty Paris. Quelle est ta définition d’un artiste ?

N. Ce qui compte c’est l’originalité et l’authenticité. Un artiste ne fait pas ce qui a déjà été fait, il fait ça pour le love.

NELICK EN CONCERT

Samedi 14 Mars à partir de 19H30
A La Gaîté Lyrique, 3 bis rue Papin, 75003 Paris

Événement Facebook | Billetterie
Retrouvez Nelick sur Instagram et Facebook.