Que cherchez-vous ?

Google Maps va scanner les clubs parisiens en VR pour les fêtards confinés

La firme de Mountain View se prépare à lancer son expérience de clubbing virtuel en soutien aux fêtards confinés. Plusieurs lieux emblématiques de la nuit parisienne ont rejoint la phase bêta, dont Le Rex Club, La Machine du Moulin Rouge, Le Sacré ou encore La Cigale. Une initiative qui réchauffe le cœur des parisiens en manque de sorties.

Au 8 rue de Londres à Paris, siège français de Google, le ballet des voitures Street View ferait passer l’affluence d’un samedi soir à La Machine du Moulin Rouge pour une soirée d’appartement. Le géant américain par la voix de son porte-parole annonce en préambule : « Forts de nos années d’expérience dans la navigation virtuelle avec Google Street View, nous avons décidé de remédier au confinement des fêtards », avant de poursuivre : « En concertation avec les instances gouvernementales et la Mairie de Paris, c’est notre réponse directe à la crise profonde que traverse le secteur événementiel » . Ainsi, une unité créée sur-mesure sera chargée de scanner les clubs et salles de concert afin de reconstituer au plus proche l’expérience de la nuit parisienne : « Nous promettons un grand réalisme, du système de lights jusqu’à la texture des Mojitos ». Des mini-jeux seront mis en place comme ne pas renverser son verre au milieu d’un pogo, un système d’eye-contact au bar et des énigmes pour trouver l’after.

Souvenir ému de La Cigale

Plusieurs lieux représentatifs de la diversité culturelle parisienne se sont immédiatement portés volontaires. Ainsi, on pourra fouler le mythique plancher du Rex Club, s’accouder au balcon de la Cigale, et reluquer les merveilleux cocktails du Sacré (à défaut de mieux). On note aussi la présence dans ce panel de La Machine du Moulin Rouge, dont les ingénieurs de Google ont assuré de la reconstitution fidèle de l’exiguïté du fumoir, le tout sans odeurs de cigarettes ni postillons traîtres. Dès ce week-end, le rappeur émérite Lil Cov se produira dans le spot virtuel du Nouveau Casino en live Youtube, filiale de Google, dans une fenêtre web incrustée à la place de la scène. Quant aux diversifications envisagées, une délégation menée par Valérie Hervo, propriétaire des Chandelles, souhaite ajouter une fonctionnalité avec des objets connectés. Tout le monde en aura pour sa soirée.

C’était bien sûr un #PoissondAvril.