Que cherchez-vous ?

5 albums à écouter de toute urgence : Futuro Pelo, Nicolas Jaar, Kazy Lambist…

Qu’est-ce qu’il ne fallait pas louper cette semaine ? À la table des réjouissances : l’album acidulé de Futuro Pelo, le kiss électro pop de Kazy Lambist, le side-project club de Nicolas Jaar, la douceur RnB de Raveena et le grand retour d’AaRON.

Futuro Pelo – A Bigger Splash (LP)
Notre morceau préféré : « 1st of May »

Derrière Futuro Pelo se cache Benjamin Sportès, 50 ans et toutes ses dents. Le bonhomme n’est pas inconnu à ceux qui ont suivi l’electro de Sporto Kantes, dont il était la moitié, ou le rockabilly de The Wanderers, dont il était le batteur. Son album est une compil’ de bonbons multicolores qui pétillent sous la langue et dans toutes les langues : en français, anglais et espagnol. Irrésistiblement foutraque et délicieusement acidulé, le sympathique dandy s’est créé l’avatar Monsieur Bouche en prolongement de ses hymnes cosmopolites. On a envie de plonger la main dans ce paquet grisant de quatorze morceaux pour donner du peps à notre vie. Rendez-vous au rayon des confiseries musicales.

Kazy Lambist – Sky Kiss (EP)
Notre morceau préféré : « Deï »

Après son album 33 000 FT. en 2018, le frenchie Kazy Lambist nous rappelle en quatre morceaux combien il nous avait manqué. Ce mini-album Sky Kiss est un doux baiser, du bout des lèvres, en lévitation au-dessus du sol. Deux titres en collaboration avec le génial Glasses pour décoller, un featuring avec Amouë pour ne plus ressentir l’attraction terrestre, et un finish spatial avec Jean-Benoît Dunckel aka la moitié d’Air. Arthur Dubreucq, de son état civil terrestre, glisse une électro pop cotonneuse et savamment maîtrisée, presque trop belle pour se terminer aussi rapidement. On a encore faim de sensations.

Nicolas Jaar aka Against All Logic – 2017 – 2019 (LP)
Nos morceaux préférés : « If You Can’t Do It Good, Do It Hard » / « Faith »

Alors qu’il dévoilait la semaine dernière son EP Illusions of Shameless Abundance, le producteur américano-chilien Nicolas Jaar remet le couvert sous son alias Against All Logic. Voilà un planning qui va bien à l’encontre de toute logique. Accessoirement, le garçon a produit en fin d’année dernière le classique instantané Magdalene de FKA Twigs et s’est penché sur la BO du long métrage Ema de Pablo Larraín. Calibré pour nos virées en club, ce nouveau disque mêle sonorités breakées et production saturée qui nous emmènent dans sa ronde frénétique. Finalement, c’est peut-être sur le dancefloor qu’il va puiser toute son énergie.

Raveena – Moonstone (EP)
Notre morceau préféré : « Headaches »

Magique. Voilà l’adjectif pour définir ce nouvel EP de la chanteuse américaine Raveena. Aérien, rêveur et désirable pourraient également faire l’affaire. On reste suspendu à ses lèvres dans cette balade subtile entre RnB, soul et indie pop, ponctuée d’arrangements à la guitare qui mettent en valeur sa voix tendre. Les quatre morceaux de l’EP Moonstone ont été écrits en même temps que son album Lucid qui l’a propulsé sur la scène indépendante mondiale. D’origine indienne, l’artiste prône ouvertement sa bisexualité alors que la communauté traditionnelle y est réfractaire, notamment à travers ses posts Instagrams et de magnifiques clips qu’elle réalise elle-même. Un doux appel du pied à l’émancipation.

AaRON – Odyssee (EP)
Notre morceau préféré : « The Flame (Piano Version) »

Leur hit U Turn (Lili) sera à jamais inscrit dans nos petites âmes rimbaldiennes en mal de mélancolie. Quatorze ans plus tard, Simon Buret et Olivier Coursier d’AaRON jouent toujours dans la cour des grands songwriters, à la différence près que leurs productions sont plus électro depuis leur sublime disque We Cut the Night (2015). Leur quatre-titres Odyssee souligne le trait entre influences pop et électro, françaises et anglo-saxonnes, comme l’annonce d’un album à venir. D’autant que les garçons ont annoncé un Zénith le 21 novembre… Une salle qu’on ne booke pas seulement pour défendre un EP (*emoji clin d’œil*).

On te recommande aussi : DNA de Cerrone, Roads – Vol. 2 de Thylacine, et Supervision de La Roux.