Que cherchez-vous ?

Exposition : Ren Hang, le prodige de la photographie chinoise mort à 29 ans

Icône de la nouvelle photographie chinoise, Ren Hang a mis fin à ses jours le 24 février 2017. La Maison Européenne de la Photographie lui consacre une rétrospective incontournable.

Dans l’imaginaire collectif occidental, la Chine est un vaste territoire composé de mégalopoles polluées, dirigé d’une main de fer par un régime strict, où les libertés individuelles se réduisent comme peau de chagrin. De ses photographies, Ren Hang renverse la vapeur. Des nus désinvoltes se découpent sur un ciel bleu, entre érotisme naïf et humour coquin, toujours empreints d’une poésie folle.

Le plus grand espoir de la photographie chinoise donnait à voir une autre facette de la jeunesse de son pays, audacieuse et plurielle. Les modèles amateurs posaient invariablement nus, entremêlés jusqu’à ce que leurs peaux blanches se confondent, dans des mises en scène profondément imaginatives. Peu apprécié par le gouvernement communiste, l’artiste a été censuré à de nombreuses reprises quand il n’était pas arrêté au milieu de ses shootings.

Son credo était simple : pas de lumière artificielle, pas d’assistant, et toujours le même appareil argentique Minolta. Pour contrer la chape de plomb politique, l’artiste choyait plus que tout sa liberté de photographier en tout temps et en tout lieu, d’un seul clic. Une spontanéité chère à son cœur que l’on retrouve dès ses débuts, où il faisait poser ses camarades d’université dans les dortoirs.

Mais Ren Hang était miné depuis plusieurs années par une dépression, faisant part de ses états d’âme dans une catégorie dédiée sur son blog. Entre deux élans lyriques, il confiait : « Je me réveille chaque matin en me demandant pourquoi je suis encore en vie ». Le plébiscite international de son oeuvre, ses nombreuses expositions (à la FIAC, au musée Foam d’Amsterdam et au musée de la photographie à Stockholm), et sa monographie chez Taschen n’y feront rien. S’il nous manque terriblement, le prodige continue de vivre par son oeuvre à la Maison Européenne de la Photographie.

"LOVE, REN HANG"

Du 6 mars au 26 mai 2019
À la Maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy, 75004 Paris
Billetterie

L'événement Facebook