Que cherchez-vous ?

Focus sur l’exposition “Delicate Insides”, entre photographie de mode et cinéma

Avec l’exposition photo “Delicate Insides”, Thomas Daeffler et Victor Chwalczynski évoquent le spleen d’une jeunesse sans repères. Une série argentique bourrée d’audace formelle.

Dans la vie, Thomas est directeur artistique et réalisateur, Victor endosse la casquette de chef opérateur. À la sortie du clip “Back To School“, le duo a envie de renouveler leur collaboration avec le comédien Thomas Kergot. L’idée est lancée entre deux bières : ce sera la série photo “Delicate Insides”. L’équipe est rejointe de la styliste Marion Besenbruch, et des mannequins Ingrid Behague et Lou Justine Moua Nedellec.

Leur approche singulière a catché notre attention. Les têtes pensantes organisent le shooting sur le modèle d’un tournage : lumière en continu, hiérarchisation des postes, huit-clos dans une maison de campagne. La multiplication des supports argentiques crée une variété de formats, de la couleur au noir et blanc. Et comme touchés par la grâce, l’harmonie arrive par le sujet.

L’événement “Delicate Insides” sur Facebook

Pour comprendre l’état d’esprit de Thomas et Victor, on a creusé du côté de leurs inspirations. Le nom de l’exposition est tiré d’un vers de l’écrivaine anglaise Kate Tempest, connue pour vivre ses textes entre le slam et l’art oratoire. Comment se réclamer de la poésie sans être passéiste, raconter une histoire par l’image, et transcender son époque ? Avec la proposition plastique de “Delicate Insides”, le duo nous saisit d’une réponse aussi brillante qu’intemporelle.

L’exposition “Delicate Insides” est à voir jusqu’au jeudi 14 mars à Medley Rive Droite, un espace avant-gardiste entre le salon de coiffure et le lieu d’exposition.

Décrochage de "Delicate Insides"

Jeudi 14 Mars de 18H à 22H
21 Rue Vieille-du-Temple, 75004 Paris
Entrée gratuite
Thomas Daeffler

Victor Chwalczynski