Que cherchez-vous ?

[PREMIERE] Vous allez aimer l’EP house et lumineux du producteur grec Nick Benet

Signé sur la maison frenchy Mineral Records, le producteur et DJ Nick Benet réédite son EP Redshift aux allégeances French Touch. Subtil et léger, on te donne une flopée de raisons de l’écouter sans attendre.

Avis aux amoureux de house raffinée et festive : la musique de Nick Benet fait autant de bien qu’un rayon de soleil caressant notre épiderme. Tombé très jeune dans la marmite de la French Touch, le producteur grec ne jure que par l’electro originel des Daft Punk, le funk et le disco des années 70, dont il traduit l’esprit progressif et dansant dans des compositions lumineuses. Multi-instrumentiste initié à la musique classique par ses parents, Nick a su se forger son propre bagage en tant que guitariste et bassiste pour des groupes locaux, avant de se trouver une passion pour la vibe électro. Grand bien lui en a pris, sa capsule sonore et temporelle Redshift nous chatouille l’oreille en quatre propositions chill-out.

Quatre morceaux chill-out réédités sur le label français Mineral Records

On commence par le morceau qui donne son nom au Maxi, Redshift, dont le contraste entre la basse marquée et les synthés aériens fait tout le charme. On enchaîne ensuite avec l’ultra sensuel Hakra qui nous des envies de corps emmêlés sous les draps d’un week-end, avant de s’étirer tout en langueur sur les touches disco de Tuna, puis de se plonger dans la nuit hallucinée des vagues de synthé de Giants. Du jour à la nuit, Benet suit la rotation du soleil avec la précision d’un horloger suisse. Réédité sur le label Mineral Records, petit frère de la maison Roche Musique, son EP n’aurait pu trouver meilleur écrin aux côtés des newcomers Nuude, Tyde et Amin Payne. De la roche solide à celle en fusion, l’association de Benet et Mineral Records produit des étincelles.

Retrouvez Nick Benet sur Instagram et Facebook.