Que cherchez-vous ?

Exclu : « L’anguille, la fouine, et le vautour » renoue avec l’excellence des fables animalières

Les réalisateurs Suki et Stéphane Debureau ont parcouru le monde pour présenter leur film en festivals. Sa première diffusion publique est en exclusivité sur Arty Paris.

« Comment se comprendre quand personne ne s’entend ? ». Le court métrage d’animation « L’anguille, la fouine et le vautour » renoue avec la tradition de la fable animalière initiée par la Fontaine. Aux abords d’un chêne, une rivière à sec est le lieu de rencontre entre une anguille, une fouine et un vautour. Les trois bêtes vont se rencontrer, essayer de se parler, mais ne s’entendront pas forcément. Cette œuvre sensible et atypique nous a touché autant pour son message que sa manière de le transmettre.

Sélectionné dans plus de 50 manifestations, le film a été récompensé du prix spécial du jury au Festival du Film de Fontenay-le-Comte 2018, et élu meilleur court métrage d’animation au MAFICI 2017. Dévoilé pour la première fois en dehors du circuit festivalier, les réalisateurs Suki et Stéphane Debureau présentent leur savant mélange entre écriture et dessin, tandis que la musique est composée par Jean-Philippe Gréau.

Ciselé à la perfection, l’animé perpétue l’excellence du bon mot et de la belle image pour délivrer l’interprétation du monde de ses auteurs.

Le film est disponible dès le mercredi 30 mai en exclusivité sur Arty Paris