Que cherchez-vous ?

[Arty Airlines] Envole-toi à Barcelone avec Perrine Honoré

Artiste-muraliste expatriée, Perrine Honoré recouvre les murs de la ville espagnole de ses fresques colorées.

Dans la culture populaire, Barcelone sera toujours assimilé à l’Auberge Espagnole de Cédric Klapisch : l’ouverture sur le monde, la tradition festive, et la joie de vivre. En compagnie de l’illustratrice Perrine Honoré, on a décidé de tirer au clair les idées reçues.
Française basée à Barcelone, Perrine nous emporte de ses dessins aux couleurs vives et au trait louvoyant. Comme si Picasso et Matisse avaient engendré un enfant biberonné à Kiblind, elle établit une poésie de la déstructuration, tantôt drôle, mignonne ou érotique. Perrine inscrit son coup de pinceau dans la ville en réalisant des fresques murales, une jolie manière de réinventer les poncifs d’ouverture artistique, de tradition culturelle, et de joie de créer.

Perrine a tiré le portrait de son Barcelone en 3 lieux emblématiques.


Galerie Miscelanea
La galerie de cœur 

Clique sur l’image pour avoir + d’infos

Perrine. J’ai eu la chance de faire mes premiers pas artistiques dès mon arrivée à Barcelone à la galerie Miscelanea. En juillet 2017, j’y ai peint ma toute première fresque, et en juillet 2018 j’ai inauguré ma toute première exposition « Intimidad Sumbiótica ».

C’est un espace qui dispose d’une salle d’exposition (un artiste par mois), et d’une adorable boutique qui regorge d’illustrations, d’éditions et objets artistiques de très bon goût. À l’étage on trouve le Kalso Bar, idéal pour siroter une bière et grignoter des tapas en travaillant. Ils organisent beaucoup d’ événements avec des concerts et des DJ sets.

La galerie offre une belle ouverture et diversité culturelle.


El Ñaño
La cantine de quartier équatorienne

Clique sur l’image pour avoir + d’infos

P. J’ai une affection particulière pour le restaurant équatorien El Ñaño. En entrant ça ne paie pas de mine, une atmosphère populaire, des tables en métal… Mais ils vous servent des plats généreux, exotiques et colorés sans prétention et à très bon prix.

On se régale : c’est difficile d’être déçu du voyage. Tous les membres de ma famille ont eu le droit à une introduction au lieu, et veulent y revenir quand ils me rendent visite à Barcelone.

Leur clientèle principale sont des latinos-américains, ce qui est bon signe. Un ami équatorien m’a même évoqué qu’il y mangeait comme à la maison, c’est te dire !

P.S. : Je conseille le ceviche de gambas 😉


Polaroid Bar
Un bar geek et chaleureux

Clique sur l’image pour avoir + d’infos

P. J’aime aller au Polaroid Bar pour y regarder un vieux film en mastiquant des pop-corns ou des nachos. Dans ce bar décoré façon comics règne toujours une ambiance décontractée, chaleureuse et bon enfant.

On y fait facilement de chouettes rencontres autour d’un quizz-ciné.

Perrine sur Instagram

Le site Internet de Perrine