Que cherchez-vous ?

Denis Villeneuve promet du très lourd avec la première bande-annonce de « Dune »

Attendue, crainte et désirée: l’adaptation de Dune par Denis Villeneuve se dévoile dans des premières images épiques. Rendez-vous le 23 décembre en salles (si le Covid-19 ne fait pas de nouveau des siennes).

On ne compte plus les cinéastes qui se sont cassés les dents sur la franchise légendaire de Frank Herbert (devenue le roman de science-fiction le plus vendu au monde). Inadaptable de réputation, Dune est une succession de revers au cinéma : le bon gros navet pondu par David Lynch en 1984, sans parler de l’échec industriel d’Alejandro Jodorowsky qui a donné naissance au documentaire du même nom (on t’en parlait ici). Mais voilà, Denis Villeneuve ne s’appelle ni Lynch, ni Jodorowsky. Après s’être confronté à un autre monstre sacré avec Blade Runner 2049, le québécois le plus prisé d’Hollywood part à la conquête de Dune avec une confiance inébranlable. Les premières images sont grandioses. La tension est épique. Le cadre est sublime… Le premier trailer semble lui donner raison.

La reconquête de la planète Arrakis par le jeune Paul Atréides (Timothée Chalamet)

Deux clans ennemis vont s’affronter sous nos yeux. On suit l’histoire de Paul Atréides (Timothée Chalamet), fils du duc Leto Atréides (Oscar Isaac) et de Lady Jessica (Rebecca Ferguson), appelé à régner sur la planète Arrakis, plus communément appelée Dune. Suite à la trahison de l’empereur Shaddam IV, Paul va être amené à la reconquérir aux côtés du professeur d’armes Gurney Halleck (Josh Brolin) ou encore du soldat Duncan Idaho (Jason Momoa).

Dans le camp adverse, on retrouve les forces dirigées par le baron Vladimir Harkonnen (Stellan Skarsgard) et son neveu Glossu Rabban (David Bautista). Des extraterrestres, les Fremen, se mêleront à la partie avec Stilgar (Javier Bardem), et la jeune Chani (Zendaya). Car Si Dune est la planète la plus dangereuse de l’univers, elle attise toutes les convoitises en recelant la ressource la plus précieuse qui soit : l’Épice. Il en va de leur survie pour la famille aristocratique des Atréides. Avec en guise de bande-son Eclipse des Pink Floyd, issu du mythique album The Dark Side Of The Moon paru en 1974, on a rarement été aussi impatient d’assister aux luttes entre les clans pour l’Épice.