Que cherchez-vous ?

Pourquoi Concrete doit fermer ses portes le 22 juillet ?

© Jacob Khrist

Après 8 ans d’afters déments, le club mythique organise sa closing du 19 au 22 juillet qui scelle à contrecœur son départ du Quai de la Rapée. Chronique de la fin d’une époque.

Quelles sont les vraies raisons de la fermeture ? Pas grand monde n’était au courant : l’agence organisatrice de Concrete, Surpr!ze, loue la barge à la société Bateaux de Paris et d’Île de France (BPIF). Ce détail est à l’origine de tout le boxon. Le 31 janvier, la BPIF avance la nécessité d’une révision d’urgence pour ne pas renouveler la convention d’exploitation – et envoie le 11 février une sommation de quitter les lieux sous 15 jours. L’équipe de Surpr!ze déplore de son côté « une augmentation de loyer irraisonnée ces derniers mois » et le refus du proprio de leur offre d’achat. Pourtant, le club dispose d’une autorisation d’occupation de l’espace public jusqu’en 2035. Erf.

Une pétition soutenue par Anne Hidalgo et Jack Lang

Le 21 mai, l’équipe de Concrete publie un communiqué qui dénonce les tensions avec la BPIF, et lance une pétition rapidement soutenue par 21 000 signataires – dont Anne Hidalgo et l’ancien ministre de la culture Jack Lang. Le maire adjoint en charge de la vie nocturne se positionne clairement : « Ça nous intéresse qu’il y ait des jeunes entrepreneurs dans la vie nocturne, des gens dont la passion c’est les musiques électroniques, dont la passion c’est l’animation de la nuit et qui se lancent dans un projet d’entreprise qui crée de l’emploi, de la richesse ». Rien n’y fait.

Les soupçons d’une offre de rachat concurrente

Malgré une offre de rachat de la péniche par Surpr!ze, l’intervention de politiques pour trouver une solution à l’amiable, et le soutien des parisiens, la fermeture est prononcée de manière irrévocable. L’équipe de Concrete soupçonne fortement une offre de rachat concurrente : le lieu qui valait quelques kopecks à leur installation a vu sa valeur décuplée. Il nous reste trois semaines pour oublier les embrouilles, s’en prendre plein les oreilles, et se remémorer les sets de folie de DJ Deep, Laurent Garnier, Kerri Chandler ou des résidents Antigone, François X et Marina Trench.

CLOSING DE CONCRETE

Du vendredi 19 juillet à 23H au samedi 22 juillet à 02H (non-stop)
69 Port de la Rapée, 12e, 75012 Paris

Événement Facebook
Retrouvez Concrete sur Facebook.