Que cherchez-vous ?

La compilation “Horizons” met en lumière vingt talents émergents

Connu pour avoir révélé Feder avec son hit “Goodbye”, le label Emprise Music lève le voile sur vingt-deux talents internationaux dans sa nouvelle compilation “Horizons“.

À la tête d’Emprise Music depuis 2014, le directeur artistique Antony Arcaly mène sa barque en seul maître à bord. Le capitaine orchestre la compilation “Horizons” avec une montée en puissance progressive, des premiers morceaux chill-out, pop et RnB, jusqu’à une croisière électro à plein gaz.  Sans réel ancrage français, il démontre une ouverture cosmopolite sur les tendances internationales, signant des artistes anglais, allemands et australiens.

Quelques morceaux ont particulièrement retenu notre attention : la pop éthérée de Penelope Antena, l’électro aérien de Komplement, le chill-hop de Rjbellaterra, et le groove rétro de Sam Dian et Celeno. Sélectionnés avec le concours de l’A&R junior Idriss Arin – membre du collectif Arty Paris, la vision se dessine entre deux eaux. Combinant velléité grand public et exigence électronique, le port d’attache laisse entrevoir un horizon international, à défaut de converger entre ciel et Seine.

Entre tous, l’artiste australien Macksi nous a particulièrement embarqué de son flow. Avec la signature du titre “Gold Cigarettes” sur la compilation, il nous parle de sa collaboration avec Emprise Music et de sa vision musicale.

Hello Macksi. Peux-tu te présenter à nos lecteurs français qui ne connaissent pas encore ton projet?

Macksi. C’est un projet que j’ai lancé en 2016 après avoir beaucoup travaillé au Royaume-Uni et dans le reste de l’Europe dans plusieurs studios d’enregistrement.

Je me suis inspiré des différents projets de musique électronique où j’étais impliqué pour me motiver à produire mes propres sons. Le projet est écrit et produit de manière totalement indépendante, ça fait 3 ans que je travaille sur mon premier disque.

Que voulais-tu exprimer avec ton morceau “Gold Cigarette” sorti sur la compilation Horizons ?

M. J’aimerais déjà souligner combien “Gold Cigarette” compte à mes yeux. C’est certainement l’une des chansons les plus vulnérables et les plus puissantes que j’ai écrites, et qui occupe une place de choix dans mon cœur.

La chanson parle du fait d’être tellement impliqué dans quelque chose ou pour quelqu’un, que vous savez que ça peut vous détruire.

T’as été repéré par la rédaction française de La Pause Musicale, et t’es signé sur le label parisien Emprise Music. Considères-tu que ton univers est plus influencé par la scène australienne (ndlr : où Macksi vit) ou par la french touch ?

M. Je suis plus inspiré par la scène mondiale que par les artistes australiens.

Le monde est beaucoup moins vaste car aisément accessible dès que l’on veut écouter de la musique. J’ai l’impression que ça ressent non seulement dans ma musique et mes goûts, mais aussi à travers un large éventail d’artistes contemporains.

Tu confères une grande importance à tes visuels, notamment dans le clip très graphique de « Keep on Lying ». Quels arts influencent ta création ?

M. J’ai toujours été très porté sur l’aspect visuel. J’aime qu’on puisse entrer dans mon univers musical de cette manière.

Aujourd’hui, il est plus que jamais essentiel de se montrer tel que l’on est. Le croisement de mes passions pour la musique et la photographie est un superbe moyen pour entrer dans mon univers.

Écouter “Horizons” sur Spotify

Macksi sur Facebook

Emprise Music sur Facebook

 

Le téléchargement en exclusivité de la compilation "Horizons" est expiré. 
Vous pouvez désormais écouter la compilation dans son intégrale sur Soundcloud.