Que cherchez-vous ?

Les meilleurs clips de septembre avec Ibrahim Maalouf, Paul Kalkbrenner, Ichon…

Un coucher de soleil avec Ibrahim Maalouf, de la poésie dans une cité-dortoir avec Paul Kalkbrenner, la métaphore filée d’Ichon, de l’animation, un court métrage… Les clips du mois de septembre tiennent toutes leurs promesses.

Ibrahim Maalouf – Beirut (duo version)
Réalisé par Samuel Thiébaut

Ibrahim Maalouf nous offre une version très intimiste de son titre Beirut, extrait de son prochain album 40 Mélodies prévu pour le 6 novembre 2020. Simplement accompagné par la guitare de François Delporte, le titre prend aujourd’hui une toute autre signification. Tourné dans les Arènes vides de Nîmes, au soleil couchant, la douce lumière déclinante et la couleur rosée du ciel nîmois viennent magnifier et intensifier ce morceau ; tel un message d’amour et d’espoir adressé à Beirut et au Liban, pays dont le trompettiste est originaire.

Par Anoussa

Paul Kalkbrenner – Parachute
Réalisé par Taisia Deeva

Le producteur star Paul Kalkbrenner et la réalisatrice russe Taisia Deeva se retrouvent pour le clip de Parachute, un an après leur première collaboration sur le morceau Part Twelve. Réalisé au sein d’une cité-dortoir de Kiev, le film poétique dessine des contours fantastiques en opposition à une réalité plus sombre. Les personnages, en lévitation au-dessus du vide, sont porteurs d’espoir. Le morceau, emprunt d’un optimiste profond, voit aussi l’évolution radicale du producteur vers un format plus pop appuyé par des mélodies complexes et une voix entêtante.

Par Arthur

Ichon – 911
Réalisé par Global

Le Bon Gamin de Montreuil a claqué l’un des albums majeurs de la rentrée avec Pour de vrai. De son introspection poétique déployée en quinze tracks, son single 911 représente au plus beau son esthétique lumineuse, porteuse d’espoir et de témérité. Derrière la caméra, le binôme de réalisateurs Julien Malegue et Antoine Mayet, sous le nom de Global, filent la dimension métaphysique de son titre, où le destin s’écrit de fils rouges tendus vers l’avenir. Ichon, la chance d’aller encore plus loin.

Par Marin

FKA Twigs – Sad Day
Réalisé par Hiro Murai

Réalisé par le talentueux Hiro Murai à qui l’on doit également This is America de Childish Gambino, le clip de FKA Twigs est digne d’un court métrage. La chanteuse se révèle en véritable guerrière et manie habilement le sabre dans un combat de samouraï. Ancré dans un monde à la fois sombre et surréaliste, Sad Day montre la douleur et les tourments d’une histoire d’amour au bord de la rupture.

Par Amélie

Crystal Murray – August Knows
Réalisé par Cédric Klapisch

À 18 ans, Crystal Murray porte un projet entre soul et jazz parmi les plus prometteurs de sa génération. Nominée aux Music Moves Europe Talent Awards 2021, l’étoile montante est bien entourée : membre du roster Because Music, fille du jazzman afro-américain David Murray, fondatrice du collectif Gucci Gang… Aux côtés desquels on retrouve aujourd’hui le nom de Cédric Klapisch, réalisateur de son clip August Knows, qui met en scène une errance de fin d’été.

Par Arthur

Girl In Red – Rue
Réalisé par Niels Windfeldt

« Yeah, I tried, to get it off my mind / To leave that all behind / Don’t wanna make it worse / I’m gonna make it work » : le refrain de Girl in red résume parfaitement ce conflit interne que l’on a tous déjà eu. L’envie d’aller mieux, de faire taire les voix dans notre tête qui nous dépriment. Le clip illustre cette bataille intérieure quand l’esprit prend la forme d’une forêt aux arbres menaçants, dont la chanteuse tente de s’échapper.

Par Amélie

Bottler – Phases
Réalisé par Daikon

Bottler, composé des musiciens Pat Butler et Phil Shore, est un groupe d’électro-pop originaire de Brooklyn. Le duo présente Phases, une vidéo animée par Daikon (Dylan Goodshell) pour illustrer sa musique électronique et indie rock. Ce clip vidéo est une plongée dans l’univers des dessins animés du début des années 1990 qui emprunte les couleurs vives et le graphisme de cette époque. La vidéo se visionne comme un mini-épisode unique mettant en scène un personnage féminin combattant et indépendant à la recherche d’une certaine liberté.

Par Anoussa

Tim Dup – Pertusato
Réalisé par Tim Dup et Hugo Pillard

Chaque sortie de clip de Tim Dup est un événement pour sa fanbase : les éclairs amoureux du Visage de la nuit, la farandole solitaire de Mourir vieux, et désormais la ballade grandiose de Pertusato. En dialecte bonifacien dans le refrain, la chanson portée par la vocalité reconnaissable de Tim Dup est une déclaration d’amour à son grand-père, ses racines corses et aux lieux de son enfance. Le film, co-réalisé avec son acolyte Hugo Pillard, croise les formats et les époques sous la lumière bienveillante du phare de Capo Pertusato, rappelant que si le chanteur a été révélé dans l’hexagone, une partie de son cœur reste attachée au littoral insulaire.

Par Marin

Tiste Cool – Beauté future
Réalisé par Hugues Coudurier

Tiste Cool est de retour avec un clip solaire et acidulé pour Beauté future, premier extrait de son second EP, prévu pour 2021. L’artiste aux multiples projets signe un morceau emprunt d’une insouciante mélancolie et nous présente un clip coloré – réalisé par Hugues Coudurier – avec un grain et une esthétique pop dont lui seul a le secret. Entre proses chantées et parlées, accompagné de la comédienne Claudia Bacos, Tiste Cool nous emmène dans son univers à fond vert décalé, faussement désabusé, rempli d’humour et d’autodérision.

Par Marin

Keep Dancing Inc. – Start Up Nation
Réalisé par Louis Muller-Diettert

Keep Dancing Inc nous fait part des prémices de son premier album Embrace avec son dernier clip finement engagé et dénonciateur de l’absurde de certaines situations. Le trio met en évidence l’insensé modèle de la start-up nation et de ses clichés « Doesn’t matter what you sell when you sell it well* » (Peu importe ce que tu vends tant que tu le vends bien*), le tout sur des notes de synthé new-wave, signature du groupe depuis leur premier EP Initial Public Offering paru en 2017.

par Zoé

Enchantée Julia feat. Luidji – Cinéma
Réalisé par Lokmane

La figure de la nouvelle scène neo-soul française, Enchantée Julia, nous entraîne dans les salles obscures pour Cinéma, titre incontournable de son EP Boucle. L’artiste sapée en total look blanc, souriante et décontractée, nous charme avec son ode cinéphile mise en image par Lokmane. En pleine crise des exploitants, une conséquence directe de la crise sanitaire, la chanteuse rappelle les vertus fédératrices du septième art. Qui ne voudrait pas sortir avec Luidji ou Julia au bras pour la séance du samedi soir ? On te laisse le choix entre le popcorn sucré ou salé.

Par Marin

Thérèse – TOXIC
Réalisé par Charlie Montagut

Connue pour son travail de styliste, son ex-groupe La Vague et en tant que porte-voix du féminisme inclusif, Thérèse se construit un univers foisonnant à la ville comme à la scène. Cette fois, c’est en tant que chanteuse que l’artiste s’exprime avec son single T.O.X.I.C, où elle évoque avec force l’émancipation d’une relation toxique. Le clip, réalisé par Charlie Montagut pour Chancy Publishing et La Couveuse, laisse infuser son lent poison au fur et à mesure que des flammes grignotent un bouquet de fleurs, et que la chanteuse ne se défasse de l’emprise plastique où elle se débattait. Libérée, l’artiste peut respirer.

Par Marin

Bleu Toucan – Hublot
Réalisé par Bureau Badass et Maxime Levy

Bureau Badass et Maxime Levy signent le joli clip du nouveau single de Bleu Toucan Hublot. Une histoire de correspondance qui annonce que le duo d’Indie French Pop est sur le retour. Cette nouvelle escale a un air de vacance et donne envie de voyager.

Par Arthur

Abonne toi à la chaîne Arty Paris et rejoins nos 10 000 copains.