Que cherchez-vous ?

Déception : « Peninsula » n’arrive pas à la cheville du Dernier Train pour Busan

En 2016, le Dernier Train pour Busan de Sang-Ho Yeon avait surpris les spectateurs avides de films de zombies, avec une œuvre originale, dotée d’un concept fort et de personnages crédibles et attachants… Mais Peninsula a pour parti pris de ne pas être la prolongation de Busan : c’est une autre histoire se déroulant dans le même univers. Que vaut ce film attendu au tournant par les aficionados du premier volet ?
Lire l'article

« Last Words » : Est-ce que la fin du monde avec Charlotte Rampling et Nick Nolte vaut le coup ?

Que retient-on le plus ou en premier d’une histoire, d’un voyage ou d’une personne ? En règle générale, sa fin, puisque c’est le souvenir le plus récent. Mais comme le dit l’adage, le chemin parcouru n’est-il pas plus important que sa finalité ? Si tu es au milieu d’une rupture amoureuse, voire en plein doute existentiel, cette fiction italo-franco-anglaise du cinéaste Jonathan Nossiter est faite pour toi.
Lire l'article

« Drunk » : Le nouveau film de Thomas Vinterberg à consommer sans modération

Quatre amis décident de mettre en pratique la théorie d’un psychologue norvégien selon laquelle l’homme aurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang. Avec une rigueur scientifique, chacun relève le défi en espérant que sa vie n’en sera que meilleure ! D’abord encourageante, la situation devient rapidement hors de contrôle.
Lire l'article

« La Femme qui s’est enfuie », énième variation de vie signée Hong Sang-soo

Avec La Femme qui s’est enfuie, le réalisateur le plus prolifique de Corée signe un opus dont la forme est encore une fois minimaliste à souhait, bien que magnifiée par le propos latent. Synopsis : Pendant que son mari est en voyage d’affaires, Gamhee rend visite à trois de ses anciennes amies. À trois reprises, un homme surgit de manière inattendue et interrompt le fil tranquille de leurs conversations…

Lire l'article

« Fin de siècle », chassé-croisé sentimental dans les rues de Barcelone

Dans le premier long-métrage de Lucio Castro, c’est plus qu’une simple romance gay qui s’étale sur plusieurs décennies. Le réalisateur argentin, animé d’un esthétisme épuré, fait le pari d’une narration atypique où l’espace-temps est distordu. Mais ce parti pris narratif séduisant ne masque pas une mise en scène un peu trop convenue.

Lire l'article

« Ondine » : Le mythe amoureux revisité par Christian Petzold

Le mythe grec d’Ondine raconte l’histoire d’une jeune fille vivant dans un lac, que de jeunes hommes au cœur brisé viennent chercher en quête d’amour. Cette requête est un contrat, et en échange de son amour, Ondine demande à ces hommes de l’aimer à jamais. Si elle est trahie, dit la légende, elle doit tuer l’homme infidèle et retourner dans les eaux d’où elle est venue.

Lire l'article

« Lux Æterna » : Gaspar Noé électrise avec une performance visuelle incandescente

Lux Æterna : une lumière éternelle. C’est ainsi que Gaspar Noé appréhende le cinéma dans son nouveau film. Ce qui était initialement une commande de court-métrage pour Saint Laurent est devenu, après deux mois et demi, un moyen-métrage de 51 minutes. Prêt à temps pour être présenté à Cannes en 2019, il a été projeté en séance de minuit le premier week-end du festival.

Lire l'article

Le film du dimanche : « Gainsbourg (vie héroïque) », le conte intime de Joann Sfar

Gainsbourg (vie héroïque) fête cette année ses 10 ans. À cette occasion, le premier film de Joann Sfar est disponible sur Netflix depuis début août. C’est avec bonheur qu’on (re)découvre l’histoire du sulfureux chanteur sous un angle tout personnel. Le Gainsbourg de Sfar sort d’un conte poétique où l’originalité dicte son tempo. Pour notre plus grand plaisir.

Lire l'article