Que cherchez-vous ?

Contre toute attente, Calvin Harris a sorti 2 titres acid house

Plutôt que t’abîmer les oreilles en écoutant ses tubes ultra convenus, Calvin Harris sort 2 hits acid house et techno sous son nouvel alias Love Regenerator. Inspiré par la culture rave UK, le producteur renoue enfin avec le meilleur du clubbing.

Même si t’écoutes de la country en boucle, t’as forcément déjà entendu parler de Calvin Harris. Pour la faire courte, c’est le mec qui écume le plus de rotations radio en France et le DJ qui gagne le plus de pognon au monde (38,5 millions de dollars en 2019 selon Forbes). Sous son nouvel alias Love Regenerator, l’écossais a compilé l’essence de l’underground pour se replonger dans les années 90. On sent un peu de nostalgie derrière tout ça : « J’ai voulu redécouvrir une façon de produire des morceaux comme je le faisais il y a 22 ans, avant même que je songe à comment ils seraient perçus d’un regard extérieur. » explique-t-il dans le presskit qu’on a reçu par missile techno-guidé.

Un savant mélange entre techno, dance et acid house

Notre préférence va clairement à Hypnagogic qui commence avec son gros beat acid house assorti d’une voix psyché, qui enchaîne sur une montée trance et qui se termine avec un piano housy monstrueux. Un vrai feu d’artifice dans le noir. Le second titre qui tient son nom du premier réacteur nucléaire créé à Chicago en 1942, CP-1, est taillé pour ta rave techno du vendredi soir avec sa basse abrasive : « Les morceaux ont été inspirés par les styles rave, breaks, techno et house, qui m’ont obsédé en grandissant ». C’est rigolo, on ne pensait pas que Calvin Harris finirait un jour sur Arty Paris.

Retrouvez Calvin Harris sur Instagram.