Que cherchez-vous ?

Alice Kong nous apprend à embrasser dans son court métrage « Two Lips »

Produit par Partizan, le court métrage « Two Lips » met en scène la muse californienne Sara Cath sous la caméra de la photographe et réalisatrice Alice Kong, qui raconte les premiers émois amoureux d’une jeune adolescente.

On connaît Alice Kong depuis plusieurs années pour ses clips solaires, de Bon Entendeur à Vendredi sur Mer, autant que ses éditos photo nimbés d’onirisme adolescent. D’une esthétique qui louvoie entre la douce nonchalance de Sofia Coppola et les teintes pastels de Wes Anderson, la réalisatrice a construit son univers à la lisière de la mode et du cinéma, dans une réalité parallèle à l’optimisme prégnant. En soit, rien de plus logique que Sonia Rykiel, Gucci ou Hermès aient fait appel à ses services pour leurs campagnes vidéos. Dans la même continuité, Alice Kong franchit le pas de la fiction avec le fashion film Two Lips.

À la croisée d’un univers neo-90s et des productions Nowness

Le court métrage raconte l’histoire d’une ado qui demande conseille à une amie pour son premier baiser. Avec l’étourdissante Sara Cath dans le rôle titre, Two Lips a été réalisé pendant les vacances d’Alice Kong à Los Angeles avec une équipe du tonnerre. On retrouve Léo Schrepel au cadre, Jill Gattegno au stylisme et Julien Granel à la BO (notre interview sort bientôt) sous la houlette des incroyaux Partizan. De quoi reconstituer un univers neo-90s à la perfection, où Alice répète différents motifs : messagerie old-school, lèvres sur pétales, booty sur gelée, danse en ombre chinoise. Nous voilà conquis, et ce n’est pas Jason qui nous fera changer d’avis.

Retrouvez Alice Kong sur Instagram.